Contactez-nous
Informez-moi des promotions.
Dr. Zelt Chirurgie Plastique

Facebook du Dr. Ronald Zelt

Financement Medicard Accessible

Dr Zelt est membre de ces organisations

Ce que vous devez savoir

L'augmentation mammaire est une procédure sécuritaire et fiable. Des complications, incluant les mineures, sont peu fréquentes. Il est donc pertinent de répéter ceci…

  • L'augmentation mammaire est une procédure sécuritaire et fiable.
  • Des complications, incluant les mineures, sont peu fréquentes.

Toute procédure chirurgicale, incluant l'augmentation mammaire, est accompagnée de certains risques. Lorsque nous approcherons la fin de votre consultation à mon bureau, je vous expliquerai les risques associés à l'augmentation mammaire afin de m'assurer que vous êtes bien informée avant de poursuivre plus loin.

Risques

La plupart des chirurgiens ne vous montreront pas les risques associés à l'augmentation mammaire sur leur site web pour des motifs qui sont difficiles à comprendre. Toute procédure médicale et tout médicament sont reliés à des risques connus. Afin de m'assurer que vous saisissiez bien cette réalité, je vous suggère de faire une recherche sur l'internet afin de vérifier les complications associées à des médicaments fréquemment utilisés comme le Tylénol (acétaminophène) par exemple. Ce médicament est très sécuritaire et utilisé par des millions de gens. Malgré ce, si vous prenez le temps de vous informer, vous noterez que même ces produits très sécuritaires sont associés à des risques connus.

Cette réalité est donc aussi vraie pour l'augmentation mammaire. Je ne suis pas soucieux de vous faire peur en vous expliquant la liste des risques qui suit. Ce qui m'inquiète vraiment, ce sont les patientes qui choisissent d'ignorer ces risques connus.

Alors, quels sont les risques associés à une augmentation mammaire?

Saignement

Bien que ceci soit peu fréquent, il est possible de subir un épisode de saignement durant ou après votre chirurgie. Si un tel saignement se produisait en post-opératoire, il est habituellement aperçu dans la salle de rétablissement ou le premier jour de retour à votre domicile. Si ce saignement est considérable ou entraîne un inconfort, un retour à la salle d'opération peut être nécessaire afin de drainer la collection de sang accumulée (hématome).

Infection

L'apparition d'une infection suivant une augmentation mammaire est très peu fréquente. Cependant, lorsque celle-ci surgit, c'est habituellement durant la période post-opératoire immédiate. Vous noterez peut-être une rougeur et de la sensibilité près de votre incision et au niveau de votre sein. Vous recevrez un traitement d'antibiotiques. Dans les cas sévères, il sera peut-être nécessaire de retirer l'implant sous une légère anesthésie générale afin de permettre à l'infection de guérir. Un nouvel implant pourra ensuite être inséré 3 à 4 mois après l'infection et le même résultat esthétique peut être attendu lors de cette nouvelle procédure.

Contracture capsulaire

Lorsque qu'un implant est inséré au niveau du sein, votre corps forme naturellement une cicatrice autour de celui-ci comme lorsque vous avez une écharpe sur un doigt. Une cicactrice se développant autour d'un implant mammaire se nomme une capsule. Si cette capsule se contracte, ceci peut serrer trop fermement le sein, le rendant très rond, dur, et possiblement douloureux. Une fermeté excessive des seins peut se produire peu de temps après la chirurgie, ou encore après de nombreuses années qui suivent celle-ci. Bien que la survenue d'une contraction capsulaire symptomatique ne soit pas prévisible, elle se produit généralement chez moins de 10 à 15% des patientes. Toutefois, l'incidence de contractures capsulaires symptomatiques tend à augmenter au fil des années. La contracture capsulaire peut se développer au niveau d'un seul sein, des deux seins, ou encore ne pas se développer du tout. Il est possible de minimiser la survenue de cette complication par des séances régulières de massages mammaires suite à votre chirurgie. Dans les cas sévères, il se peut qu'une capsulotomie ouverte soit nécessaire. Cette procédure, pratiquée sous une légère anesthésie locale, permet de libérer cette contraction excessive.

Altérations sensorielles au niveau du mamelon et de la peau

Une perte partielle temporaire de la sensation au niveau de la région mamelon-aréole est plutôt fréquente suite à la chirurgie. Au fil des mois, la majorité des patientes notent un retour à la normale quant à cette sensibilité. Une perte partielle résiduelle ou permanente de la sensation peut cependant se produire occasionnellement.

Cicatrisation de la peau

Une cicatrisation excessive n'est pas fréquente. Dans les cas rares, des cicatrices anormales peuvent se développer. Ces cicatrices peuvent avoir une apparence esthétique peu plaisante, ayant une couleur différente qui contraste avec la peau adjacente. Une révision de vos cicatrices peut être nécessaire. Si tel est le cas, cette révision s'effectue habituellement sous une anesthésie locale.

Implants

Les implants mammaires, comme tout autre dispositif médical, peuvent être défectueux. Ils peuvent rupturer ou encore fissurer, ce qui entraîne des fuites. Lorsqu'un implant salin est percé et perd son volume liquidien, cette eau salée est absorbée par le corps. Lors de la rupture d'un implant en silicone, le gel siliconé s'accumulera entre l'implant et la capsule qui l'entoure. Ceci peut entraîner une contraction capsulaire, et l'implant deviendra très dur. Advenant ce cas, il est recommandé d'effectuer une chirurgie afin de retirer l'implant et sa capsule, puis d'insérer un nouvel implant. Une rupture peut se produire suite à une blessure, lors d'une mammographie, ou encore sans cause apparente.

Extrusion d'implant

Une quantité limitée de tissus mammaires pour recouvrir un implant, ou encore la présence d'une infection peut entraîner l'exposition de celui-ci. De plus, l'usage de stéroïdes et les traitements de radiothérapie au niveau du sein sont associés à des ruptures tissulaires. Si de telles ruptures surgissent et que l'exposition de l'implant en résulte, il peut s'avérer nécessaire de retirer ce dernier. Une fois la région tissulaire guérie, un nouvel implant peut habituellement être inséré, soit 3 à 4 mois plus tard.

Mammographie

La mammographie peut s'avérer plus difficile à effectuer en présence d'implants mammaires, et ceux-ci peuvent obscurcir la détection d'un cancer du sein. La compression du sein lors de la mammographie peut causer une rupture de l'implant, mais ceci est très rare. Il sera important d'aviser le technicien en mammographie de la présence d'implants mammaires afin que des prises mammographiques adéquates soient effectuées en conséquence. Les patientes ayant une contracture capsulaire peuvent trouver la technique de mammographie douleureuse, et cette imagerie mammaire sera de plus en plus difficile et inconfortable selon la gravité de la contracture. L'échographie, la mammographie spécialisée, ainsi que les imageries par résonnance magnétique peuvent être utiles dans l'évaluation d'une masse mammaire et/ou de la condition d'un implant.

Rides et ondulations de la peau

Des rides apparentes et palpables au niveau de l'implant peuvent se développer. Bien que le développement d'un certain degré de rides soit normal et attendu, ceci peut s'avérer plus prononcé chez les femmes ayant des implants remplis de solution saline, ou encore celles ayant une faible quantité de tissus mammaires. Il est aussi possible de palper le bouchon d'un implant rempli de solution saline. Certaines patientes considèrent que l'apparition de telles rides est esthétiquement inacceptable.

Grossesse et allaitement

Bien que plusieurs femmes ayant des implants mammaires aient allaité leurs bébés sans la survenue de complications, nous ne savons pas s'il y a des risques plus élevés associés à l'allaitement, ou encore si les enfants de mères ayant des implants mammaires sont plus sujets à développer des problèmes de santé. Actuellement, il n'existe pas suffisamment de preuves scientifiques concernant la sécurité absolue des implants mammaires en relation à la fertilité, la grossesse, ainsi qu'à l'allaitement. À ce jour, très peu de recherches furent effectuées à ce sujet, et il n'existe aucune preuve scientifique liant les implants mammaires à des risques et complications lors d'une grossesse ou lors de l'allaitement.

Calcifications

Des dépôts de calcium peuvent se développer au niveau du tissu cicatriciel entourant l'implant. Ces dépôts peuvent entraîner de la douleur ainsi qu'un durcissement de l'implant, et sont parfois visibles sur une image mammographique. Ces calcifications étaient plus fréquentes auparavant avec les anciens types d'implants qui étaient associés à des fuites de gel siliconé entre l'implant et la capsule. Dans certains cas, il importe d'évaluer ces dépôts de calcium afin de les différencier de ceux parfois liés à un cancer du sein. Cette évaluation implique parfois une chirurgie supplémentaire afin de retirer les calcifications dans le but d'examiner ceux-ci.

Déplacement d'un implant

Le déplacement d'un implant mammaire peut survenir et entraîner un inconfort et/ou une distorsion de la forme du sein. Si ce déplacement est apparent, une chirurgie supplémentaire peut s'avérer nécessaire afin de corriger ce problème.

Réactions allergiques

Bien que très rare, une réaction allergique locale au ruban adhésif, au matériel de suture, ou encore aux préparations topiques peut se développer. Une réaction systémique, qui s'avère plus sérieuse qu'une réaction locale, peut se développer suite à l'usage de médicaments administrés durant la chirurgie ou aux médicaments prescrits. Ces réactions allergiques peuvent nécessiter un traitement médical.

Maladies mammaires

La littérature scientifique actuelle ne démontre pas un risque plus élevé de développer une maladie mammaire ou un cancer du sein chez les femmes ayant subi une augmentation mammaire pour un motif reconstructif ou esthétique comparativement aux femmes n'ayant pas subi cette procédure. Les atteintes mammaires se développent indépendamment des implants mammaires. Il est recommendé que chaque femme ayant des implants mammaires procède à un auto-examen périodique de ses seins, subisse une mammographie selon les lignes directrices de la Société Canadienne du Cancer, et consulte un professionnel de la santé si elle découvre la présence d'une masse mammaire. À ce jour, il n'existe aucune étude ayant démontré que les femmes ayant des implants ont une fréquence plus élevée de cancer du sein, ou encore un cancer du sein plus aggressif ou avancé lors de la détection comparativement à la population générale.

Sérome

Une accumulation liquidienne autour de l'implant peut se développer suite à la chirurgie, à un traumatisme, ou encore après un exercice physique vigoureux. Un traitement médical peut être nécessaire afin de drainer cette accumulation de liquide.

Résultats à long terme

Des modifications subséquentes au niveau de la forme des seins peuvent se développer secondairement au processus normal de vieillissement, à la perte ou au gain de poids, ou encore suite à d'autres causes non reliées à l'augmentation mammaire. La présence d'implants mammaires ne protège donc pas contre l'affaissement des seins lié à l'âge plus avancé.

Veines thrombosées

Les veines thrombosées, qui ressemblent à des cordes, peuvent occasionnellement se développer au niveau des seins. Celles-ci disparaissent éventuellement sans traitement médical ou chirurgical.

Maladies du système immunitaire et risques inconnus

Certaines femmes ayant des implants mammaires ont rapporté des symptômes similaires à ceux associés à certaines maladies immunitaires connues, comme le lupus érythémateux disséminé, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérodermie, ainsi que d'autres atteintes de type arthritique. À ce jour, il n'existe aucune évidence scientifique démontrant que les femmes ayant des implants en silicone ou remplis de solution saline ont un risque plus élevé de développer de telles maladies immunitaires.

Résultat Insatisfaisant

Il est possible que vous ne soyez pas entièrement satisfaite avec le résultat esthétique de votre chirurgie. Une asymétrie au niveau de l'emplacement des implants, ou quant à la forme et au volume de vos seins peut être apparente suite à la procédure. De la douleur persistente peut aussi être ressenti suite à la chirurgie. Il peut s'avérer nécessaire d'effectuer une chirurgie supplémentaire afin d'améliorer votre résultat chirurgical.

Retrait ou remplacement des implants mammaires

Le retrait ou encore le remplacement éventuel des implants mammaires ainsi que de l'enveloppe cicatricielle autour de ceux-ci, implique une procédure chirurgicale additionnelle, et donc, certains risques et complications.

Chirurgie supplémentaire, si nécessaire

Si une complication se développait suite à la procédure, une chirurgie additionnelle ou un traitement médical supplémentaire peuvent s'avérer nécessaires.

Bien que des risques et complications ne surgissent pas fréquemment, les risques présentés ci-dessus sont particulièrement associés à l'augmentation mammaire. D'autres risques et complications peuvent aussi se développer, mais ceux-ci ne sont pas habituels ni fréquents. La pratique de la médecine et de la chirurgie n'est pas une science exacte. Bien que l'on peut s'attendre à un résultat satisfaisant dans la majorité des cas, il n'y a aucune garantie quant au résultat esthétique qu'offrira l'augmentation mammaire.


Femme Rose